J'organise ma vie (et celle de ma famille)

Dormir, je veux DORMIR !!

Problèmes d’endormissement : et si on essayait la relaxation ?

Hier soir, j’ai eu un mal de chien à m’endormir. Le cerveau en ébullition, pleins d’idées qui me traversaient l’esprit, impossible de déconnecter. Bon, j’avoue que je n’ai pas mis toutes les chances de mon côté : j’ai passé la soirée entre mon ordinateur et mon téléphone puis je me suis dis « il est tard, je dois dormir ». J’ai éteins l’ordinateur, coupé le téléphone et j’ai éteins la lumière… Sauf que ma tête, elle, tournait à plein régime. Je me suis raisonnée en me disant que j’avais les techniques pour me détendre et favoriser l’endormissement… et je me suis dis que cela pourrait t’intéresser car des problèmes d’endormissement, on en connaît tous. Le stress, l’excitation, la nervosité… Il y a pas mal de causes qui nous empêchent de nous endormir sereinement. Bien souvent, c’est parce que l’on continue à cogiter. Il faut donc parvenir à débrancher. Pour cela, je peux te proposer plusieurs techniques assez efficaces sur moi.

La relaxation

J’ai commencé la relaxation à douze ans. Je suis tombée par hasard sur une cassette audio qui appartenait à ma mère où il y avait une séance de relaxation enregistrée. J’ai écouté, fait ce qui était dit et je me suis endormie au bout de deux minutes. Encore maintenant, c’est généralement suffisant pour que je parvienne à m’endormir. J’ai fait une fois la séance en entier, qui dure environ 30 minutes ; je me sentais reposée, ragaillardie comme jamais. Une nuit entière de sommeil ne m’a jamais apporté le bien-être que cette séance m’a procurée. Si tu as besoin de te détendre, je te conseille vivement cette méthode. Tu trouveras sur Internet des séances de relaxation efficaces.

Mes différentes solutions pour m’endormir

Mais pour en revenir à nos moutons (ceux que l’on va compter dans une minute;)), voici mes différentes méthodes pour parvenir à m’endormir sereinement. Pour commencer, on s’installe dans une position agréable, sans contrainte, où le corps peut se relâcher.

* Solution 1 : compter *

Dans un premier temps, c’est bête mais compter en focalisant son esprit dessus m’aide à m’endormir. Je compte à un rythme calme et régulier, en prenant le temps de visualiser chaque chiffre. J’ai une fois compté jusqu’à mille mais c’était exceptionnel !! Je m’endors généralement avant deux cents. Une fois que cette méthode est commencée, interdiction d’ouvrir les yeux !! cela fait partie de la recette pour parvenir à s’endormir en comptant (du moins ma méthode). Les soirs où je sens que cette technique ne fonctionnera pas, je m’en rends vite compte : je ne me relâche pas, j’ai du mal à me concentrer, je pense à autre chose… Dans ce cas, je change.

* Solution 2 : la respiration *

Dans un deuxième temps, je me concentre sur ma respiration, calme et régulière, inspiration par le nez et expiration par la bouche. Je concentre mes pensées sur l’air qui entre et qui ressort, la fraîcheur de l’air que j’inspire et la chaleur de l’air que j’expire, mon ventre qui se gonfle et se dégonfle, les sensations ressenties. Je sens mon corps qui se détend, mon esprit qui lâche prise et généralement je m’endors vite. Il arrive pourtant que ça ne suffise pas.

* Solution 3 : la détente du corps *

Certains soirs sont plus durs que d’autres. Dans un troisième temps, lorsque compter ne fonctionne pas, que je n’arrive pas à me détendre, que je me sens énervée, contractée, je passe à cette troisième solution : me concentrer sur l’ensemble de mon corps. Je m’installe dans une position où je me sens bien et je visualise toutes les parties de mon corps en contact avec le matelas, de la tête aux pieds. Je prends conscience de mon corps qui s’enfonce dans le matelas, je prends une grande inspiration et j’expire lentement en me disant que mon corps se détend, que chacun de mes muscles se décontractent pendant cette expiration, que je les sens qui se relâchent. Mon corps est lourd sur le matelas, je ne peux plus bouger ; même si je voulais me lever, je ne pourrais pas car mes jambes et mes bras sont en plomb, enfoncés dans le matelas, au chaud sous la couette. Et je suis bien dans ce cocon cotonneux où je peux me laisser aller, m’endormir paisiblement.

Mais ce soir, ce n’est décidément pas un bon soir et cette méthode non plus n’est pas concluante.

* Solution 4 : la musique douce *

Après avoir essayé toutes ces méthodes, si le sommeil ne veut toujours pas venir, dans un quatrième temps, j’écoute de la musique douce. On a une petite chaîne HIFI dans la chambre. J’ai un CD spécial, dans le genre de ceux que l’on trouve avec des bruits d’oiseaux, d’eau ou de forêt, adapté à la détente, que je mets dans la chaîne et je la programme pour qu’elle s’éteigne toute seule au bout de trente minutes. Je m’endors généralement avant que la chaîne ne s’éteigne. Et si la musique ne marche pas…

* Solution 5 : la séance de relaxation *

Bon, ce n’est vraiment pas un bon soir et rien ne marche. Je commence à m’énerver, à perdre patience à force de me tourner et me retourner, tout ça bien sûr en prenant garde de ne pas réveiller mon conjoint qui dort, lui. Dans un cinquième et dernier temps, ultime solution : le CD de relaxation. Pour que ça soit efficace, il faut y être réceptif et être prêt à suivre les instructions données pendant la séance. Me concernant, j’ai un CD qui regroupe 5 séances de relaxation. Comme pour la musique, je programme un temps de diffusion (trente minutes ou une heure) pour que la chaîne s’éteigne toute seule. Tu peux trouver des séances efficaces sur Internet mais il vaut mieux prendre le temps de la choisir en amont pour avoir juste à la lancer le moment venu.

Mes conseils pour favoriser l’endormissement :

* Ne pas se relever si ce n’est pas vraiment nécessaire *

En sortant du lit, on réactive le corps qui va se remettre dans un état « actif ». Or, pour s’endormir, on a besoin d’être dans un état de « veille ». Alors autant que possible, on reste couché.

* Noter les idées qui traversent ton esprit et que tu ne veux pas oublier *

Tu es sûrement comme moi. Une fois couchée, la lumière éteinte, je pense à tout ce que je n’ai pas eu le temps de faire dans la journée, à ce que je vais devoir faire le lendemain, à ce que j’aurais dû faire différemment. Certaines idées importantes me viennent au moment de dormir et je ne veux surtout pas les oublier. Alors pour m’alléger l’esprit, je les note. J’aurai le temps le lendemain de m’y consacrer. Pour le moment, je dois les sortir de ma tête pour favoriser l’endormissement.

* Ne pas se donner d’ordre *

Tu as certainement déjà essayé « je dois dormir, il faut que je dorme TOUT DE SUITE ». Ca a fonctionné ? Moi c’est inutile, ça m’énerve et provoque du coup l’effet inverse. Je te conseille de privilégier des phrases comme « je vais être bien quand je vais m’endormir. Comme il est agréable de se laisser aller et de sentir le sommeil m’envahir ». Il vaut mieux être dans le ressenti, l’observation, le lâcher prise, le conseil qui sont des attitudes beaucoup plus efficaces et bénéfiques pour favoriser le sommeil.

J’espère que tu ne t’es pas endormi pendant la lecture et j’espère que ces conseils te seront utiles.

Gabrielle

admin@jefeemaison.fr

Commentaires

Les commentaires sont fermés.